fbpx

Le Slowpreneuriat, la voie d’un business régénératif pour soi, les Humains et la Planète

Comment avoir une vie professionnelle vibrante, qui fait sens, contribuer au Nouveau Monde sans négliger l’humain.e en nous ? Sans faire un burn out, un cancer ou un divorce?

Aimer travailler et vouloir s’engager dans la voie du slowpreneuriat n’est pas incompatible.

Bien au contraire.

Tout dépend du sens que l’on donne au slowpreneuriat.

Pour moi, c’est s’engager dans une démarche entrepreneuriale qui favorise l’émergence d’un business et d’un leadership régénératif. Pour soi, l’Humain et le Vivant.

Cet article est donc aussi moi une occasion de clarifier en détail ma vision actuelle du slowpreneuriat.

Ce que le Slowpreneuriat n’est pas (selon moi)

Il ne s’agit pas (juste) de travailler moins.
Ni de chercher à limiter son impact négatif sur l’environnement.

Il s’agit de relever les défis sociaux et environnementaux du 21e siècle, grâce à l’entrepreneuriat : de redonner plus à la société et à la planète que ce que l’on prend. Restaurer la santé de la planète, régénérer les eco-systèmes et favoriser l’équité.

La durabilité et les campagnes de RSE sont devenus des outils de dé-responsabilisation des entrepreneurs et des entreprises de l’impact négatifs qu’elles ont sur la société et le Vivant.  Les choix que l’on fait sont aussi important que ceux que l’on ne fait pas.

J’aime travailler.
Je n’aime pas être épuisée physiquement par mon temps d’écran ou moralement par mes relations de travail ou un travail désaligné avec mes valeurs et ma vision du monde.

Pendant longtemps, je me suis sentie inadaptée au monde de l’entreprise, à sa hiérarchie, à son culte du présentéisme et de la compétition. Et en pétard contre une économie prédatrice.

Après seulement 5 ans de salariat j’ai opté pour l’entrepreneuriat, parce que c’était un espace plus adapté à mon esprit créatif, ma pensée arborescente, ma quête de sens et mon envie de co-création.

J’ai d’abord cru que je devais être artiste pour avoir la légitimité d’exprimer tout cela et mon aventure entrepreneuriale à commencer part de l’art textile en 2008. Ceux qui me connaisse se rappelle de mon épisode “Miss Plush Plush”.

Puis je suis passé à l’entrepreneuriat engagé avec Polutos et Petit Laki, des projets qui mêlaient durabilité et éveil des conscience des parents. Tout ce chemin m’a gentiment mené sur les territoires que j’investis depuis 2017 : le slowpreneuriat. Un terrain de jeu, d’expérimentation et de collaboration. En 4 ans, j’ai eu l’occasion d’enrichir et ma vision du slowpreneuriat et des slowpreneurs.

2021 a été pour moi une année de business alignement majeure avec l’exploration de mon hypersensibilité et de mon Human Design (Générateur 2/4).
En me référant à mon histoire personnelle, mes rencontres et mes collaboration de cette année, j’ai découvert que le combo Générateur + Entrepreneur Hypersensible et/ou Multipotentiel était souvent le mix parfait du type d’entrepreneur pour qui le concept de slowpreneuriat va bien au delà de travailler moins mais mieux.

Pour ce type dont je fais partie, s’investir pour bâtir un monde meilleur est central. Notre grande force vitale nous le permet et la dimension contributive du slowpreneuriat est l’une des meilleures façon de l’exprimer. Le faire sans se cramer les ailes ni la planète, en mode régénératif, pour soi et le monde autour de soi, voilà l’enjeu du slowpreneuriat.

La régénération, c’est qui nous différencie des machines
C’est la capacité innée du Vivant à se réparer lui-même.
Une capacité que l’on a oubliée.
Dont la Nature et les Hommes ont besoin aujourd’hui, pour coexister.

Le stress chronique qui dévore les entrepreneurs ne permet pas de faire face aux grands challenges collectifs qui nous attendent. C’est pour ça que chez slowpreneurs.com, le principe de la régénération et son application dans le business et le leadership est au coeur de notre philosophie et de nos accompagnements.

Cessons de réduire le slowpreneuriat à moins mais mieux!

J’entends souvent dire que le slowpreneuriat “c’est faire moins mais mieux.” C’est vrai… mais aussi tellement réducteur. Cette définition est plutôt celle du minimalisme.

Le slowpreneuriat, c’est un beau mot. Un mot de résistance face au stress, burn out, cancer, divorce, digital addiction, workaholism, frustration, dispersion, prédation des ressources, compétition, rigidité, manque…

Pour moi, il y a une certaine noblesse dans le slowpreneuriat.
Qui va au delà de ma petite personne.
Il ne s’agit pas juste d’optimiser sa vie. Avec des outils. Avec des rituels.
Il s’agit de prendre soin de moi, de l’Humain et du Vivant.
Se réaliser Oeuvrer et inspirer par ses actions contributives et régénératives pour l’Humain et le Vivant.

Le slowpreneuriat c’est faire un choix pour soi et pour le monde.

Choisir de se reconnecter à son Essentiel et au Vivant.
Prendre soin de soi
Pour moi, pour nous, pour eux.

Le Slowpreneuriat c’est une voie entrepreneuriale dans la quelle les entreprises et les éco-systèmes prospèrent et où les gens reprennent vie. Sortent du pilotage automatique, du digital zombisme et de la culture du copié-collé.

J’ai dit récemment dans un post : “un jour les zèbres sauveront la planète.”

J’ai envie de t’en reparler ici. Nous, les zèbres ou neuro-atypiques avons un mode de pensée dépolarisé et arborescent, l’empathie, la conscience du collectif et de ce quelque chose de plus grand que nous, une créativité unique… dont le Nouveau Monde et l’entrepreneuriat conscient a besoin pour émerger.

Nous vivons une période décisive pour l’avenir de l’humanité, qui requiert de changer nos modes opératoires et nos mindsets dépassés.

Il ne s’agit plus de rechercher une abondance individuelle, mais de participer à une abondance collective, d’entrer dans une dynamique de contribution régénératrice pour l’Humain et le Vivant.

C’est ce que je m’attache à faire dans chacun de mes accompagnements ici chez Slowpreneurs.com et avec mon agence de stratégie web et web design, Marlie Digital.

 

Passer au business régénératif nécessite de travailler sur les 3 couleurs du slowpreneuriat

Un entrepreneuriat Prospère, Respectueux et Contributif est l’assurance d’un avenir meilleur.

Choisir un business model qui favorise la prospérité, le respect et la contribution est un acte de civilisation, participant à la régénération des éco-systèmes économiques, sociaux et naturels actuels.

Chacun peut contribuer à un entrepreneuriat Prospère, Respectueux et Contributif à travers ses choix et de son comportement individuel, quelle que soit la taille de son entreprise.

1- une entreprise alignée

Se reconnecter à soi permet de se mettre en mouvement durablement et développer un business aligné avec nos objectifs et nos valeurs.

Le slowpreneur se demande :

  • Qui suis-je?
  • Comment puis-je me respecter?
  • Comment réaligner mon business à mon unicité et ce qui m’anime?
  • Comment servir des clients que j’aime et avec qui j’aime travailler?

2 – une entreprise prospère

L’entrepreneur choisit un modèle économique pertinent, pérenne et aligné par rapport à sa situation unique, sans se laisser influencer par l’extérieur.

Le slowpreneur se demande :

  • Quelle est ma vie désirée?
  • Combien coûte t’elle?
  • Quelle est la réalité économique de mon business?
  • Comment vais-je faire rentrer du cash?
  • Comment j’adapte le slowpreneuriat à une réalité économique viable pour moi?

3- une entreprise contributive

L’entreprise sert une cause plus grande qu’elle et contribue à un monde meilleur, notamment en luttant contre la bio-dégénérescence des éco-système, le dérèglement climatique et le délitement du lien social.

Le slowpreneur se demande :

  • Quelle est ma vision du monde?
  • Comment puis-je sortir d’une économie prédatrice pour le Vivant et contribuer à une économie régénératrice pour moi et le monde autour de moi, pour l’Humain et la Nature?

Au delà de l’inclusion qui est désormais un mot à la mode au sein des entreprises, il s’agit également de penser et décider de manière systémique et de collaborer pour co-créer un monde vivant et vibrant, en réponse à la dégénéresence des éco-systèmes et du Vivant que nous les Humains avons causés.

 

Intéressé.e par le slowpreneuriat et le business régénératif?

J’ai 2 invitations pour toi :

🤜 Réserve un Scan Slowpreneuriat

Un accompagnement pour enclencher le mode régénérateur dans ton business 

🌞 Rejoins Ré-Générateurs, le Mastermind de Slowpreneurs qui veulent déployer un business régénératif pour eux et pour le monde

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partage cet article

Facebook
LinkedIn
Email
Emilie Grau

Emilie Grau

Emilie est la fondatrice de Slowpreneurs.com et Marlie Digital. Elle apporte chez Slowpreneurs son expérience et sa connaissance du marketing digital pour t'aider (re)créer un business model et des outils web ajustés à qui tu es, pour plus de joie, d'impact et de care.

rejoins
ré-gérénérateurs

Le mastermind Alignement et Prospérité des Entrepreneurs à Contribution Positive

mastermind

La Slow Note

directement dans ta boite mail

Reçois du contenu exclusif (rituels, stratégies, ressources slow…) que je ne partage qu’avec mes abonnés.

guide gratuit
clarifie tes intentions

Workbook nouvelle lune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de ressources