fbpx

Le slowpreneur et l’énergie du champion intérieur

Dans cet article, je vais t’expliquer pourquoi et comment cultiver ton champion intérieur est une pratique qui peut développer ton énergie, ta  vibration et ton rayonnement de slowpreneur.

Cet article est inspiré de l’expérience d’athlète sportif de haut niveau de Thibaut, mon complice chez slowpeneurs.com.

A l’heure où j’écris ces lignes, Thibaut revient des aux championnats du monde de kettlebell de Budapest avec une médaille d’argent.

Le kettlebell est un sport très répandu dans les pays de l’Europe de l’Est, mais encore méconnu en France. Le choix de cette discipline relève du défi car non seulement c’est un sport qui défie les lois de physiologie (il implique de dépasser de 3 fois la limite supportable du corps en intensité), il est plutôt favorable aux poids lourds (Thibaut ne pèse que 68 kg) et les entrainement sont  solitaires car les infrastructures dédiés à ce sport se compte sur les doigts de la main en France,  

 

Thibaut a dû chercher des techniques pour faciliter sa progression…. ce qui l’a amené à aller chercher son champion intérieur pour vibrer encore plus dans sa vie, son sport et son business. Dans un webinaire qu’il a donné le 21 octobre, à la veille de sa compétition, Thibaut a partagé son approche du champion intérieur. Cet article est là pour partager l’apport de cette posture dans ma vision du slowpreneuriat.

Etre slowpreneur est un choix audacieux.

Si l’ entrepreneur est audacieux, pour moi, être un slowpreneur l’est encore plus.

Ca peut paraître contre-intuitif, à ceux qui croient que le slowpreneuriat est une version édulcorée de l’entrepreneuriat.

Il ne s’agit ni d’avoir une vision étriquée ni de manquer d’ambition, mais de sortir du paradigme d’une économie qui favorise le hustle et les rapports de prédation. De se libérer de toutes nos idées préconçues et de nos habitudes pour s’ouvrir à une autre dynamique. 

Cela  demande du courage, de la volonté et du coeur.

Un slowpreneur ne souhaite pas uniquement la prospérité.

Un slowpreneur souhaite la prospérité, l’alignement et la contribution positive au monde

Il est tout à fait naturel qu’au fur et à mesure que  “slowpreneur” devient un terme populaire, il puisse y avoir une certaine confusion ou un malentendu autour de ce que le “ “slowpreneuriat”  signifie réellement dans la pratique.

Pour nous, le slowpreneuriat ce n’est pas une approche aux artisans ou aux freelances qui veulent travailler moins mais mieux. 

Le slowpreuneuriat c’est un choix de vie pour soi, pour sa boite et pour le monde. 

Que tu sois freelance ou CEO.

C’est choisir la joie et la gratitude. 

C’est quasiment un acte politique : participer à un monde qui se régénère, un monde où les gens, la planète et les entreprises prospèrent collectivement.

Soyons clair, pour nous le mouvement slow, ce n’est pas ralentir, c’est privilégier LA vie.

C’est s’épanouir et contribuer positivement au monde, en bref c’est s’accomplir en étant de bons humains.

Un tel programme nécessite d’être performant, c’est à dire d’harmoniser nos phases d’action et de récupération pour éviter de se donner à fond et d’avancer sur ces réserves, de négliger son corps, ou ses temps de créativité non liées au boulot.

De créer un juste rythme entre nos temps fast et nos temps slow.

Le Slowpreneuriat n’attire pas que les mamans. Le Slowpreneuriat attire aussi et surtout les entrepreneurs multi potentiels et les hypersensibles, parce qu’il prend en compte l’importance de l’harmonie émotionnelle et l’hyper lucidité sur nos temps VUCA.

Dans cette optique, la dynamique du champion intérieur est une expérience précieuse, car il nous aide aussi à cultiver notre confiance, à remettre du kif et du flow dans notre cheminement slowpreneurial.

Les erreurs les plus fréquentes

1- Passer en force

Tu penses que le sport c’est du mindset et de la souffrance et tu ne vois pas très bien le lien avec le slowpreneuriat, que tu associes plus à une pratique comme le yoga?

Ce qui nous intéresse ici, ce ne sont pas les muscles. 

Ce n’est pas la force dure du Yang.

Ce n’est pas la quantité de fonte soulevée.

Ce qui nous intéresse, avec la notion de champion intérieur,  c’est ce que cette sagesse issue du sport peut apporter à notre pratique slowpreneuriale.

Cultiver l’énergie du champion en soi, 

❌ ce n’est pas réservé aux sportifs (de hauts niveaux)

❌ ni à ceux qui aiment l’univers de la compétition

❌ Ce n’est pas se faire mal ou souffrir pour réussir quelque chose

Il ne s’agit pas de passer en force, mais de s’ouvrir à ta puissance dans l’ouverture et non dans la tension.

Tu peux être dans une démarche slow et mettre de la puissance dans tes actions entrepreneuriales. Pour rayonner, magnétiser à toi les clients, sans passer des heures sur les réseaux sociaux. 

En cultivant ta puissance slow, en développant l’intelligence de ton corps et ton champion intérieur, tu peux te surpasser sans t’épuiser. Tu peux amplifier ton magnétisme et le tenir dans la durée.

2 - Se concentrer sur le mindset

A un moment ton mindset ne suffit plus pour continuer à avancer avec ton business.

Pour avoir une présence inspirante tu n’as pas besoin de t’exprimer dans la force du Yang.

Tu as besoin de cultiver ton champion intérieur.

C’est lui qui t’anime, t’aide à te dépasser et à trouver des solutions pour te réaliser dans un projet. C’est ce que les personnes qui te suivent sentent en toi.

C’est ce qui te permet d’inspirer par ta simple présence.Avec lui, tu n’as pas besoin de faire de l’esbroufe.

Avec lui à tes côtés, tu opères une révolution intérieure, tu rayonnes une plus grande lumière. Avec lui à tes côtés, tu opères une révolution silencieuse, de l’intérieure vers l’extérieure.

Tu opères à une mue dans ton business. Tu laisses de côté les masques, les actions inutiles, qui ne te servent plus.

Ton champion intérieur est ce qui te permet de vivre un slowpreneuriat ambitieux et engagé. De cultiver l’énergie nécessaire à la réalisation de grandes et belles choses avec ton business.

C’est encore lui, qui te permet de rencontrer et reconnaitre d’autres champions et de partager avec eux de belles expériences et participer à la création d’un nouveau monde.

3 - Se concentrer sur le résultat

A un moment ton mindset ne suffit plus pour continuer à avancer avec ton business.
Pour avoir une présence inspirante tu n’as pas besoin de t’exprimer dans la force du Yang.
Tu as besoin de cultiver ton champion intérieur.

C’est lui qui t’anime, t’aide à te dépasser et à trouver des solutions pour te réaliser dans un projet.
C’est ce que les personnes qui te suivent sentent en toi.
C’est ce qui te permet d’inspirer par ta simple présence.

Avec lui, tu n’as pas besoin de faire de l’esbroufe.
Avec lui à tes côtés, tu opères une révolution intérieure, tu rayonnes une plus grande lumière.

Avec lui à tes côtés, tu opères une révolution silencieuse, de l’intérieure vers l’extérieure.
Tu opères à une mue dans ton business.
Tu laisses de côté les masques, les actions inutiles, qui ne te servent plus.

Ton champion intérieur est ce qui te permet de vivre un slowpreneuriat ambitieux et engagé.

De cultiver l’énergie nécessaire à la réalisation de grandes et belles choses avec ton business.

C’est encore lui, qui te permet de rencontrer et reconnaitre d’autres champions et de partager avec eux de belles expériences et participer à la création d’un nouveau monde

L’univers a besoin de ta lumière intérieure

J’en viens à la partie lucide et rabat-joie diront peut-être certains.

Au constat  imparable qui me mets en mouvement, moi, avec ma vision du slowpreneuriat : 

L’humain a détruit une grande partie des ressources naturelles.

1000 espèces disparaissent chaque jour dans le monde.

Nous avons besoin de leaders lumineux, prêts à relever les challenges de notre monde actuel. D’entrepreneurs sensibles et engagés qui ont un système de valeurs plus exigeant que la majorité des gens (les normo-pensants)

Nos actions comme nos inactions ont un impact.

Puisque nous ne pouvons  changer ni les lois ni le système économique en place, le slowpreneuriat est notre manière de jouer avec l’existant pour changer durablement l’économie, la société et l’environnement.

Si comme nous, tu te sens l’âme d’un guerrier-guérisseur, remplie de joie et de générosité, cultiver ton champion intérieur te permettra de prendre ta place de slowpreneur, de rayonner sans t’épuiser pour participer à la dynamique régénératrice pour l’Humain et la Nature à laquelle nous aspirons.

Atteindre un mode de croissance, d’ouverture et de créativité

En tant que slowpreneur, cultiver ton champion intérieur, c’est atteindre un mode de croissance, d’ouverture et de créativité qui te permet :

✅ d’atteindre une intensité de vie, tout en étant détendu et focus, car tu sais ce que tu as à faire.

✅ d’atteindre une stabilité émotionnelle et un mental claire

✅  d’ aligner ton mental et ton énergie sur un objectif, une vision du monde qui te fait vibrer et te mets dans la sensation du flow

Quand ton champion intérieure est présent

✅ tu as confiance

✅ tes actions sont plus fermes et engagées

✅ tu gères ton énergie et tu évites la fatigue qui peut se traduire par une insensibilité et te déstabiliser lorsqu’elle surgit

✅ tu kiffes ta vie

Comment cultiver son champion intérieur ?

Exprimer le champion en soi dans le slowpreneuriat, c’est exprimer l’intensité de son engagement ou une conviction contagieuse

Pour cultiver son champion intérieur,Thibaut nous conseille de nourrir notre puissance sensible. 

Voici quelques recommandations :

1/ prépare ton corps et entraîne et son esprit

  • il prépare son corps à ressentir ce qu’il souhaite partager par sa présence
  • il entraîne son esprit à ce centré sur le plus important, par exemple en choisissant une qualité et en la vivant à fond ou de trouver le challenge qui est la plus grande source de plaisir

Je fais personnellement l’exercice avec la joie, la créativité et la générosité

2/ soit présent à l’intensité de ta vie

Tenir un haut niveau d’énergie dans la durée, n’est pas incompatible avec le slowpreneuriat.

Bien sûr, cela va dépendre de facteurs sur lesquels tu n’as pas la main comme ton type énergétique en Human Design. Les Générateurs sont favorisés sur ce point. Si tu es Projecteur, Manifesteur ou Reflecteur, à toi d’adapter ton rythme et les phases de fast en slow.

Dans tous les cas, faire quelque chose que tu aimes, qui facilite ta vie et celle des autres sera bénéfique et te fera à la fois vibrer et rayonner. 

 

3/ Amplifier ton rayonnement

La stabilité de notre sensibilité, de notre dimension cognitive et de notre alignement intérieur dépend des personnes que nous côtoyons dans la journée, que ce soit au téléphone, sur les réseaux ou en live.As-tu remarqué que même si tu pratiques la méditation la présence d’un client infernal ou d’un concurrent qui fait du copycatting de ton contenu as le chic pour te faire sortir de tes gongs? 

L’alignement du mental seul ne tient pas dans la durée. En tant que slowpreneur, ton corps, ton coeur et ton mental sont très sollicités et peuvent être facilement perturbés par le monde extérieur.

A chaque source de frustration, de colère, d’amertume ou de désappointement, tu risques la glissade intérieure, le désalignement. Avec pour conséquence une sensibilité et une puissance diminuées.

C’est là que tu peux solliciter ton champion intérieur, lui rappeler la grande contribution pour laquelle tu as besoin de lui, et te servir de ton corps.

Se servir de ton corps, et plus précisément du ressenti de ton corps te permet de te remettre au centre et d’observer et d’être conscient de ce qui se passe simultanément dans ton corps, ton mental et ton coeur.
Ton ressenti est la clé de ta stabilité intérieure. Cultiver ton ressenti permet de cultiver la stabilité de tes idées et donc de ton alignement au service de ton kiffe, d’une entreprise prospère et contributive.

Le slowpreneur est une expérience sensorielle dans ton esprit, mais aussi dans ton coeur et dans ton corps

Ensemble c’est plus facile

Cultiver son champion intérieur tout seul, ce n’est pas facile.

C’est pour cela et parce que nous sommes tous deux motivés par la dynamique d’un slowpreneuriat régénérateur et contributif, que Thibaut et moi avons créé Ré-Génerateurs, le cercle des Slowpreneurs, un mastermind ouverts aux entrepreneurs qui veulent cultiver leur champion intérieur, au contact de pair motivés comme eux par un entrepreneuriat qui soit le véhicule d’un épanouissement intégral et d’une transformation bénéfique de la société.

Nous proposons aussi régulièrement des BooStCamp. Le prochain est Connect 22 du 30.11 au 17.12, sur le thème du slowpreneuriat et la prospérité.

 

Rejoins-nous si tu sens l’appel! 

 

© Photos @persnicketyprints

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partage cet article

Facebook
LinkedIn
Email
Emilie Grau

Emilie Grau

Emilie est la fondatrice de Slowpreneurs.com et Marlie Digital. Elle apporte chez Slowpreneurs son expérience et sa connaissance du marketing digital pour t'aider (re)créer un business model et des outils web ajustés à qui tu es, pour plus de joie, d'impact et de care.

rejoins
ré-gérénérateurs

Le mastermind Alignement et Prospérité des Entrepreneurs à Contribution Positive

mastermind

La Slow Note

directement dans ta boite mail

Reçois du contenu exclusif (rituels, stratégies, ressources slow…) que je ne partage qu’avec mes abonnés.

guide gratuit
clarifie tes intentions

Workbook nouvelle lune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de ressources